Que l’on soit salarié ou demandeur d’emploi, différentes possibilités existent pour faire le point sur son parcours professionnel et suivre une formation. Voici les dix dispositifs qu'il faut connaître.

1. Le bilan de compétences

Grâce à des tests et des entretiens, et avec l’aide d’un conseiller, le bilan de compétences vous permet de faire le point sur vos objectifs de carrière et de progression. Il vous aide à définir un plan d’action et, le cas échéant, un projet de formation.

2. Le droit individuel à la formation (DIF)

Chaque salarié bénéficie d’un crédit annuel de 20 heures de formation (ou plus dans certaines branches professionnelles) cumulables sur 6 ans (soit 120 heures) au titre du droit individuel à la formation.

3. Le DIF portable

Lorsque vous quittez l’entreprise, vous emportez vos droits au DIF restants. Vous pouvez utiliser vos heures chez un nouvel employeur pendant deux ans, ou en tant que demandeur d’emploi pour financer en tout ou partie une formation.

4. Le plan de formation de l'entreprise

Le plan de formation regroupe l’ensemble des actions de formation, de bilan de compétences et de VAE (validation des acquis de l’expérience) mises en œuvre par l’entreprise. Et même si les entreprises favorisent les actions de courte durée, les formations longues et qualifiantes peuvent en faire partie.

5. Le congé individuel de formation (CIF)

Le CIF permet en effet de suivre pendant un an à temps plein ou mille deux cents heures à temps partiel une formation de son choix, à son initiative, et pendant le temps de travail. Et surtout, il permet de retrouver son poste (ou un équivalent) à son issue.
À lire aussi : le CIF hors temps de travail. Il est possible désormais de suivre un congé individuel de formation sans avoir à demander d’autorisation d’absence à son employeur. Une bonne solution pour ceux qui n’ont pas pu bénéficier du dispositif initialement prévu pendant le temps de travail. En prévoyant du temps libre pour se former !

6. Le contrat de professionnalisation

Objectif de ce dispositif de formation en alternance : favoriser l’insertion ou la réinsertion des demandeurs d’emploi et des jeunes de moins de 26 ans en leur permettant d’acquérir une qualification professionnelle reconnue.

7. La période de professionnalisation

Favoriser le maintien dans l’emploi des salariés “fragilisés” en CDI grâce à des périodes de formation, tel est l’objectif de cette mesure. Elle peut être mise en œuvre à l’initiative du salarié ou de l’employeur.

8. La formation en période de chômage

Pôle emploi, les régions, l’État et les Opca proposent un large éventail de formations et de parcours d’insertion destinés aux demandeurs d’emploi. Notre guide complet.

9. La préparation opérationnelle à l'emploi

La POE (préparation opérationnelle à l’emploi) permet à un demandeur d’emploi sélectionné par une entreprise ayant déposé une offre d’emploi à Pôle emploi de suivre une formation de préparation à sa prise de poste.

10. La validation des acquis de l'expérience

La VAE (validation des acquis de l’expérience) est une démarche qui permet de faire reconnaître son expérience professionnelle ou bénévole par un diplôme.